Comment entretenir son maillot de bain pour qu’il dure ?

Publié le : 03 novembre 20214 mins de lecture

Une chaise en rotin, un rebord rugueux qui est au bord d’une piscine, des rochers, le sable, tous ces lieux dans lesquels vous pouvez vous asseoir avec votre maillot de bain sont également des surfaces qui peuvent risquer d’abîmer les fibres du maillot de bain tout en les râpant. Pensez toujours à mettre le paréo ou la serviette de plage, là où vous pourriez vous asseoir pour éviter d’accrocher les fibres de votre maillot de bain favori. Les crèmes solaires ou huiles peuvent endommager le tissu de votre maillot pour fragiliser des parties élastiques ou décolorer le tissu.

Prendre bien soin de son maillot quand on le porte

Après avoir aussi passé du temps à opter pour un maillot idéal, celui qui vous assied à merveille en étant à une pointe de la tendance, ce serait dommage généralement d’écourter la durée de vie de celui-ci pour des petites erreurs d’usage. Donc, avant tout, c’est important de préserver aussi le tissu de son maillot tout en évitant de s’asseoir sur la surface agrippante : une bordure de piscine rugueuse, des chaises en rotin, un rocher. Une astuce est toute simple, s’asseoir sur la serviette veut dire bye-bye les éraflures. De la même façon, attention aux huiles solaires, lotions et crèmes qui peuvent tâcher définitivement votre maillot. Si cela arrive, u n petit coup d’un savon de Marseille est nécessaire, donc, pas de panique.

Penser à rincer le maillot de bain après chaque baignade

En fait, rincer son maillot avec de l’eau claire fait partie des incontournables pour prolonger généralement la durée de vie d’un tissu. Cela permet d’enlever tout ce qui pourrait exactement s’incruster comme le sel, la crème solaire, le sable et le chlore. Donc, après une journée à la piscine ou à la mer, prenez l’habitude de bien rincer votre maillot avec l’eau froide. L’eau chaude qui risque aussi à terme à l’inverse, de cuire et d’abîmer les fibres. En plus, veillez préalablement à défaire des nœuds, différemment, la torsion et le frottement des fibres peuvent abîmer une élasticité du maillot et aussi diminuer sa durée de vie.

Le laver régulièrement

De la même façon, un lavage peut être également décisif en termes de durabilité d’un maillot de bain. C’est pourquoi, prendre le temps de le laver à la main à l’aide d’un savon de Marseille ou d’une lessive pour le linge délicat peut lui sauver la vie. Si vous aimez le laver avec la machine, soyez précautionneux, c’est-à-dire privilégiez bien des programmes délicats et également à l’eau froide avec une température de 30 °c, minimisez l’essorage au maximum et n’employez pas d’assouplissant. Ce dernier qui risque de s’attaquer aux fibres élastiques.

Plan du site